Contribution Culture Séronais

Projet de Communauté de Communes du Couserans

De la culture et de la politique culturelle dans le Couserans.

1 Que représente la culture et quels sont les enjeux d’une politique culturelle pour un territoire ?

Sans entrer dans un débat trop important pour être exposé en quelques mots ici, on peut s’accorder sur trois ou quatre éléments d’entendement qui sont souvent et justement rappelés :

– La culture participe au principe d’égalité entre les citoyens, qui se traduit par le droit pour chacun à un égal accès à la culture.
– La culture contribue à la qualité de la vie sur un espace territorial, en créant du lien, des lieux d’échanges, de partage.
–  La culture est un gage de liberté et de créativité, deux droits fondamentaux de notre démocratie.

Plus concrètement, la mise en œuvre d’une politique culturelle, c’est :

– Un service à la population parmi les plus importants
– Une des conditions clef d’attractivité du territoire
– Un soutien au développement économique car la culture est aussi créatrice d’activité et d’emplois.

2 La politique culturelle dans le Couserans.

Le territoire du Couserans a fait de la culture un des axes forts de sa politique de développement, concrétisé au sein du PETR. Avec les Projets Culturels de Territoire, avec la création de l’Agence de Développement de l’Economie Culturelle du Couserans (ADECC), il a développé le riche potentiel culturel qui repose sur ses très nombreuses forces vives : artistes, acteurs culturels, associations, acteurs de l’enfance – jeunesse et de l’enseignement artistique…

Depuis cinq ans, l’ADECC a réussi à fédérer des acteurs culturels autour de projets communs, dans les domaines de la musique (Passadjes »), du spectacle vivant (Côté cour, côté jardin), en gestation sur les arts plastiques ; L’ADECC agît comme un levier, qui a permis de produire une programmation culturelle annuelle de qualité, et favorise la venue des résidences d’artistes ou de territoires initiées par la DRAC.

Le Couserans affirme sa politique culturelle en structurant son offre, en fédérant les acteurs et en mutualisant une partie des moyens mis à disposition des projets. Il crée les conditions pour une bonne mise en lien avec des partenaires du département et de la région.

La politique culturelle du territoire s’organise actuellement autour de quatre grands axes :

Contribuer au développement d’une proposition culturelle créatrice de lien social par le soutien aux initiatives et la mise en œuvre d’une programmation de qualité.

Inscrire la dynamique culturelle dans l’écosystème couserannais en développant les interactions avec les champs sociaux, économiques, touristiques, patrimoniaux, du territoire.

Accompagner la mise en place ou l’évolution d’outils liés à cette action (équipements culturels, supports de communication, accompagner la professionnalisation de l’offre …)

Fédérer les acteurs de la culture autour de projets élaborés en commun.

3 Des besoins identifiés :

Certains de ces objectifs sont aujourd’hui à l’œuvre. Mais d’autres restent à construire :

Par exemple :

– le besoin avéré de lieux de pratique et de diffusion équipés et aux normes,
– la création d’un lieu de diffusion plurifonctionnel à l’échelle du Couserans,
– et celle d’un espace numérique en direction des publics du territoire (communication, réservation, billetterie), des acteurs culturels et artistes (communication, coordination, échanges d’information), des partenaires hors-territoire.

Par ailleurs, une meilleure coordination entre collectivités et structures permettrait d’améliorer la production culturelle, et faciliterait une programmation harmonisée.

Il faut cependant trouver la bonne articulation entre les divers niveaux territoriaux.   Différencier ce qui relève de la création et de l’animation culturelle des espaces de proximité (à l’échelle de communes ou de vallées) et celles qui présentent une portée territoriale (Couserans), régionale ou à vocation plus large.

4 Aller plus loin, en prenant une part de la compétence culture ?

Aussi, faut-il aller plus loin et envisager que la communauté de communes du Couserans aille au-delà de la compétence « politique culturelle » qu’elle a aujourd’hui ? En prenant intégralement la compétence culture ?

L’intégralité de la compétence ne semble pas forcément souhaitable, dans la mesure où cela aboutirait à enfermer les initiatives culturelles locales, et à restreindre l’offre culturelle multiple qui fait la richesse culturelle du Couserans. Ce n’est évidemment pas le but.

Par contre, on gagnerait en efficacité et en lisibilité vis-à-vis des partenaires institutionnels (le Département, la région, La DRAC) en prenant en charge la part de la compétence culture qui relève de l’intérêt territorial. N’oublions pas que la nouvelle région est très vaste et que seule une action concertée au sein des territoires peut être repérée. Dans ce sens, le travail entrepris par l’ADECC d’une politique territoriale est repérée comme assez exemplaire, et il faut mettre à profit cette visibilité que nous avons pour aller de l’avant.

5 Propositions pour le projet de Communauté de communes du Couserans :

–  La prise en compte de la compétence culture pour les actions à vocation territoriale permettrait d’assurer une programmation annuelle cohérente et de lever plus facilement des contreparties pour la co-production des actions culturelles.
– Cette nouvelle étape pourrait être initiée par la rédaction d’un Schéma territorial de la culture mettant en lien les sites et les acteurs, consolidant les missions de l’ADECC, et mettant en place un service culturel à la population de très bon niveau et attractif pour les personnes et les entreprises extérieures désireuses de venir s’installer dans le Couserans.

Trois actions nous semblent prioritaires (mais pas exclusives) :

· La création d’un plateau de diffusion et de pratique plurifonctionnel, en aménageant un des bâtiments industriels actuellement en friche.
· L’organisation d’une école de musique (pôle d’enseignement musical) à l’échelle du territoire du Couserans
· La création d’un site web dédié à la culture, pour diffuser très largement l’information sur l’offre culturelle aux habitants du Couserans, pour donner un espace d’échanges pour les acteurs culturels, pour mutualiser un certain nombre d’actions et de matériels.

A ces conditions, nous assurerons le service culturel dû aux habitants du Couserans, nous conforterons l’économie culturelle et nous renforcerons l’attractivité du territoire.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *