Contribution Lecture Publique

Projet de Communauté de Communes du Couserans

Pour un bassin de lecture publique, liant les réseaux de bibliothèques du Couserans.

1 La lecture publique, un magnifique service culturel : 

La politique de lecture publique, dans son sens étendu, est une des actions publiques les plus appréciées des usagers du territoire, et répond à une forte demande de la part des populations. Aussi, elle est déjà fortement prise en compte par un grand nombre d’intercommunalités.
Elle est organisée en réseau et coordonnée au niveau départemental par le Réseau Départemental de lecture publique, doté d’un schéma départemental. Des conventions sont passées entre le département et les communautés de communes adhérant à ce schéma.
La compétence départementale obligatoire de lecture publique est garante d’une politique coordonnée d’un réseau de lecture publique de proximité sur le territoire ariégeois. Nous n’avons donc pas besoin d’un ajout aux compétences de la future intercommunalité, mais d’un projet pour la lecture publique dans le Couserans qui définisse nos objectifs au-delà de la compétence présente.
Mais quelle est l’ambition première d’une politique de lecture publique ? Elle est de favoriser pour le plus grand nombre, l’accès au savoir et à la découverte.

Elle se décline en plusieurs objectifs qui sont :
–      De contribuer au développement de la lecture sous toutes ses formes,
–      De contribuer à l’information, à la culture, au loisir, à la création,
–      Mais aussi à l’apprentissage et à la formation,
par la mise à disposition de ressources documentaires, de services, de médiation, et l’organisation d’animations.

2 La lecture publique dans le Couserans :

La plupart des intercommunalités se sont investies dans la lecture publique.
Sur les 8 communautés de communes, 6 se sont organisées en réseau.
En tout il y a 21 lieux de lecture et de médiation culturelle, sous forme de médiathèques, de bibliothèques, de points – relais. Ce maillage emploie environ une quinzaine de personnes, chiffre à préciser par le diagnostic de la commission technique.

Intercommunalité
ou Commune
Réseau
intercommunal
Médiathèque Centre Bibliothèques/
médiathèques
Point relais
Com Com. du Bas Couserans oui Lorp Betchat
Bastide/Salat
Cazavet
Saint-Lizier
Com Com. du Séronais oui La Bastide de Sérou Castelnau
Rimont
Esplas
Cadarcet
Durban
Allières
Com Com du canton d’Oust oui Seix Oust
Aulus
Com Com. du Massatois oui Massat
Soulan
Com Com. Volvestre Ariégeois oui Fabas
Ste-Croix
Com Com. de Val Couserans oui Lescure
Rivernert
Com Com. Castillon Castillon
Com Com. Agglo St-Girons St-Girons

Les réseaux de lecture ont signé des conventions avec le Département et ont adhéré au Schéma Départemental de Lecture Publique.
Pour compléter ce tableau de l’organisation, il faut préciser que les bibliothèques et médiathèques de réseau sont équipés d’outils informatiques différents, certains mis en place récemment et coûteux en investissement.

3 Le projet de bassin de lecture du Couserans : Offrir davantage de services à l’usager doit être notre objectif prioritaire.

On le voit, l’enjeu pour le Couserans est multiple :

– Il s’agit d’une part de mettre tous les territoires au même niveau de service : aménagements, équipement de lecture publique pour les territoires qui en sont dépourvus, afin que les adhérents aient la même qualité d’accès à la lecture et de prestations associées (animations, public jeune, lecteurs âgés, expositions, concours d’écriture etc …) quelle que soit leur lieu de résidence dans le Couserans.
– De trouver le bon fonctionnement et de permettre la mutualisation des actions sans désorganiser le travail des réseaux actuels qui fonctionne à la satisfaction des usagers ce qui suppose le maintien sur place des personnels connaissant bien les publics locaux et leurs partenaires institutionnels.
– De trouver le juste point de mutualisation qui ne porte pas atteinte à l’ancrage actuel des médiathèques à leurs bassins de lecture respectifs, mais qui permette une coopération horizontale entre les structures territoriales existantes.
– De se donner comme objectif à moyen terme la mutualisation des ressources documentaires et donc de se doter d’un outil informatique commun qui permettrait de rendre davantage de services à l’usager.

Comme par exemple :

  • Un catalogue commun en ligne : permettrait de construire des collections équilibrées avec la possibilité d’ajouter aux collections de base de chaque médiathèque des fonds spécialisés sur le territoire.
  •  Une carte unique d’inscription, qui permettrait aux usagers de profiter de l’accès à plusieurs bibliothèques (suivant leurs aires de mobilité, maison, travail…) et donc la gratuité d’emprunt pour tous. (C’est déjà le cas dans le Séronais, le Massatois, à Oust, Val Couserans…)
  • La possibilité de faire venir ou rendre un document de n’importe quel point du réseau (navette aller-retour).
  • Une offre numérique, forcément plus complète si elle se fait au niveau d’un réseau…
  • Il faudra certainement procéder par étape, pour ne pas à avoir à refaire une seconde fois l’investissement des logiciels informatiques coûteux qui ont été réalisés récemment par des territoires. Des passerelles informatiques peuvent également être étudiées.

Aussi, nous proposons que la future Communauté de communes du Couserans sans prendre la compétence de lecture publique qui doit rester départementale, crée un bassin de lecture publique à l’échelle du Couserans. La Bibliothèque Départementale de Prêt qui prépare un état des lieux du réseau couseranais peut nous y aider.

Ce projet d’un bassin de lecture territorial permettra de mettre à niveau les bibliothèques que ne sont pas encore organisées en réseau (outils informatiques, formation des personnels, équipements…)

Cela permettra également de signer une convention globale avec la Bibliothèque Départementale et d’adhérer au Schéma départemental de lecture publique pour tout le territoire du Couserans.

Pour fonctionner au mieux et au plus près des usagers, nous proposons d’adopter une organisation décentralisée par territoires, appuyée sur les médiathèques-centres des réseaux actuels, et, sans détruire les outils mis en place par ces dernières, trouver dans un premier temps des passerelles techniques permettant de communiquer entre les réseaux.

Elus et techniciens définiront précisément l’organisation du bassin de lecture publique (qui pourrait prendre une forme polycentrique).

Le projet de bassin de lecture du Couserans renforcera la pratique actuelle de dialogue entre les réseaux, et répondra à l’ambition du personnel des réseaux, de s’ouvrir au maximum aux besoins d’échanges, de communication et de création de ses usagers.

AUTEURS :  Régine DUQUESNE, Denis PUECH

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *